AccueilElites NewsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naissance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakra
la demoiselle du Scalpel
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Naissance...   Dim 30 Nov - 0:24

Elle marchait depuis maintenant plus d'une heure, traversant la forêt avec prudence et anxiété, avant d'arrivée à destination.
Seul le souffle du vent et le frottement de ses pieds nus sur l'herbe entravaient le silence de ce lieu déserté depuis des années.

Devant elle se trouvait un lac, son eau cristaline reflétait toute la grandeur des arbres et l'infini du ciel.
Elle contemplait ce spectacle la main sur son ventre de plus en plus formé au fil des jours. Un mois s'était écoulé depuis sa dernière visite ici.

Un mois maintenant qu'elle savait qu'elle portait la vie, un renouveau peut être pour elle et son mari, dont certains actes demeureraient à jamais impardonables.

Cet enfant était pour elle un don des Dieux, de Dieu, ou peu importait de qui d'ailleurs. Juste un don qu'elle allait accueuillir et protéger plus que tout autre chose.

Le vent l'avait guidée ici il y a un mois en lui murmurant des paroles qu'elle ne comprenait pas. Il l'avait juste amené en ce lieu inviolé, qui dégageait une certaine aura. Ce lieu n'était pas quelconque, tout en lui laissait penser à un lieu sacré.

Elle s'était lentement approchée jusqu'à mettre ses pieds dans l'eau du lac. A peine fut elle rentrée en contact avec celle ci qu'apparut devant elle une série de flash.
Les suivre et les comprendre tous était impossible.

Son corps tremblait, de nombreuses vagues de frissons la bloquait sur place, elle avait froid puis chaud, sa tête, elle avait l'impression qu'elle allait exploser.
Les flash s'intensifiaient, lui montrant certains passages de son passé qu'elle s'était éforcée d'oublier. Ses meurtres du temps où elle était tueuse à gage, ses tortures où le sang lui suffisait comme récompense.
Elle revoyait les flammes, le sang, les cris, son souffle suivait le rythme des images, elle ressentait les brûlures des flammes, prête à hurler.

Puis plus rien, à part une fleur reposant sur l'eau; sur le reflet de sa tête. Un basilic blanc, symbôle des souvenirs du mépris.


Le calme était ensuite revenu, les flashs avaient changé.
A la place des flammes et du sang elle voyait désormais des visages, des visages qu'elle ne pourrais pas oublier et qu'elle ne voulait pas oublier.
Tous les BITT aparaissaient les uns après les autres. Certaines scènes repassaient elles aussi, depuis son entrée dans le clan.
Son arrivée, le cachot avec Pugug, Mr Jeg et Papa Stouf, Mme Sonja, Mr Heroes, Mr Vayne...

Le visage de son mari resta d'ailleurs plus longtemps que les autres. Un regard froid et dur, avec pour seul reflet celui de la haine pour la race elfique et l'amour de la torture.

Elle avait presque oublié ce visage depuis le temps, maintenant son expression avait bien changé.
Son année passée au sein du clan rétait repassée devant ses yeux, calmemant.
L'eau avait gardait une bétoine rouge, symbôle d'une amitié inébranlable, posée sur le reflet de son coeur dans l'eau.

Plus rien ne s'était passé pendant plus d'une minute, aucun flash, le vent avait cessé de souffler comme si le temps s'était arrêté.
Puis elle entendit un rire, non, plusieurs rires, des rires d'enfants.
Elle avait tourné la tête vers la source de ces voix mais elle ne pouvait pas bouger, comme si l'eau la retenait.

Elle distingait au loin deux petites silhouettes, l'image était trop flou pour en voir d'avantage, elle ne voyait pas quelles ages ils pouvaient avoir, ni même si c'était des filles ou des garçons.

Elle ne les avait pas quitté des yeux, essayant de les appeler en vain, il repartaient déjà vers un lieu qu'elle connaissait mieux que quiconque, leur demeure, que Mr Vayne avait construit pour eux deux il y a quelques temps maintenant.

Puis le flash s'était arrêté, le vent avait repris son périple et l'eau présentait désormais une orchidée, symbôle de fécondité, posée sur le reflet de son ventre.

Un don, peut être en signe de pénitence de son passé.
Rien ne le lui avait clairement dit mais dans le fond, elle sut à ce moment là qu'elle était enceinte. Elle avait vu son passé, son présent et son futur.

L'eau l'avait libérée et elle avait cru entendre un murmure qui lui disait de revenir chaque mois.

Un mois avait passé et elle était là maintenant, les pieds dans l'eau, le ventre quelque peu galbé.

Quelques flash lui apparurent de nouveau, plus nets que la dernière fois.
Elle revit la scène des enfants qui couraient, pouvant en distinguer un plus clairement.
L'enfant s'arrêta et la regarda en souriant, une petite fille qui lui ressemblait étrangement.
L'image disparut aussi vite qu'elle était venue, laissant pour seule trace un Freesia rose, symbôle de la grâce et de la féminité.

Le sourire aux lèvres, elle sortit de l'eau et quitta le lieu, les mains posées sur son ventre qui portait un don, un enfant.

Une fille....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra
la demoiselle du Scalpel
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Naissance...   Dim 30 Nov - 0:27

Des combats, encore et toujours.
Non pas que cela la dérangeait, la guerre était son quotidien à elle et aux siens, seulement désormais la vie naissait en elle, elle ne pouvait plus agir en égoïste et devait protéger deux personnes au minimum.

Elle avait abandonné les armes, seule sa magie salvatrice inondait ses mains, lui permettant de rester en retrait tout en aidant son clan.

Les ennemis ne la voyaient même pas, trop occupés à détruire ceux qui allaient les détruire à leur tour, lui laissant le champ libre pour l'accomplissement de ses soins.

Mais le sort en décida autrement.

Alors qu'elle reprenait des forces dans le campement provisoir du clan, l'Alliance en profita pour envoyer deux de ses hommes là où personne ne s'y attendait, dans le campement même.

Afaiblie par sa grossesse et considérablement ralentie, elle ne put rien faire contre les assauts de l'ennemi et tomba au combat, sans avoir même eu le temps de se défendre.



[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] polgara vous a attaquée avec ExplosionPlus et vous a fait perdre ** PV !

Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu ** PV!

Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu ** PV!

[Alliance] Ansoud vous a attaquée avec Pic de GrimWorth et vous a fait perdre ** PV !

Vous avez esquivé l'attaque de [Alliance] Ansoud!

[Alliance] Ansoud vous a attaquée avec Pic de GrimWorth et vous a fait perdre ** PV !

Vous avez esquivé l'attaque de [Alliance] Ansoud!

[Alliance] Ansoud vous a attaquée avec Pic de GrimWorth et vous a fait perdre ** PV !

[Alliance] Ansoud vous a attaquée avec Pic de GrimWorth et vous a fait perdre ** PV !

Vous avez esquivé l'attaque de [Alliance] Ansoud!

[Alliance] Ansoud vous a attaquée avec Pic de GrimWorth et vous a fait perdre ** PV !

Vous avez succombé aux attaques de [Alliance] Ansoud !!
La mort vous prend 10% de votre or et 3 points d'expérience !


Le noir remplissait ses yeux, des larmes coulaient non pas pour elle mais pour l'enfant qu'elle portait, son enfant, leur enfant...


Dans la douleur et la peur, son esprit partit, espérant renaitre bien vite parmi les siens.

Durant son voyage à travers les lymbes, elle n'aperçut que du vide, rien pendant des minutes qui lui semblaient être des heures.

Puis une forme, une lumière, une fleur.

Le fressia rose, devant elle.

Lentement et tremblante, elle avança la main vers celle ci lorsque subiteement, la fleur prit feu sous ses yeux.
Des cris d'enfants remplissaient le lieux, des plaintes insupportables pour elle, des larmes qui ne cessaient d'inonder son visage sous la souffrance.

Puis le néant.

Elle se réveilla en sursaut, hurlant toute sa douleur et son chagrin.
Son enfant, sa fille...

Instinctivement elle posa sa main sur son ventre et vit le sang couvrir les draps.
Même ses sanglots n'arrivaient plus à sortir tant la peine était grande.

Elle avait fait une fausse couche sous la violence des coups qui lui avaient été portés.
Longtemps elle pleura, hurler ne lui servait à rien mais elle ne pouvait rien faire d'autre.

Sa gorge était brulée tellement ses cris ne cessaient, son corps entier tremblait, parcouru de tremblements.

Comment l'annoncer à mr Vayne, à son clan.
Mme Syhl, elle imaginait son visage meurtrie, mr Vayne... sa fille...
Toutes ses larmes avaient été épuisées et pourtant elle ne cessaient de sangloter.

La main sur le ventre, elle tenta de se lever et trébucha à peine le pied posé à terre.

On dit que l'amour donne des ailes mais pour elle, c'était la tristesse et la colère qui guidaient ses pas.

Traintant son corps dans les bois, elle se dirigea vers là où son bonheur avait été le plus grand, là où avait appris qu'elle était enceinte.
Le lac s'étendait désormais sous ses yeux.

Le corps abimés par ses blessures, les pieds nus et meurtries par le sol sauvage, elle s'ageouilla et implora ceux qui occupaient ce lieu de lui rendre son enfant.

Elle implora durant ses heures, jurant d'offrir tout ce qu'elle pouvait pour qu'on lui rende sa fille.

Epuisée et frigorifiée par la nuit, elle s'écroula dans l'herbe, l'air sans vie.
A nouveau le néant, comme les autres fois en ce lieu.

Elle n'attendait plus rien, l'esprit vide et désolé. Le temps n'avait plus d'importance, elle ne sentait plus rien tant elle souffrait. Curieux paradoxe et pourtant...

Une caresse.

Une léger contact sur sa joue rougie par ses pleurs.

Difficilement, elle porta sa mai à sa joue et prit une giroflée mauve qui y était déposée, symbole de la famille.
Puis une autre fleur, le sceau de Salomon, symbôle des gardiens de secret.

Elle ne comprenait pas, le temps s'écoula et aucune réponse ne venait à elle.

Le néant s'éclaircissait peu à peu, la lumière du soleil reprenait de sa grandeur, le chaleur poussait le froid de la nuit loin de ce lieu.
Ses forces revenaient peu à peu mais même si son corps vivait, son coeur lui était détruit, perdu dans ses pensées.
Lorsqu'elle voulut parler, aucun son ne sortit, pas même un souffle.

Elle avait mal, sa gorge la brûlait tandis que son ventre devint chaud subitement.
La douleur était atroce mais pourtant, rien ne sortait de sa bouche.

Elle s'accroupit à nouveau, tentant de calmer ce qu'elle ressentait en vain, son corps entier était contracté, sa gorge était en feu et son ventre lui semblait durcir.

De nouveau, le fressia rose apparut devant elle, une multitude de fleurs qui représentaient sa fille couvraient le sol frais.

Elle demandait pourquoi, du moins elle essayait, demeurant muette malgré elle.

Les pétales volaient en abondances, formant petit à petit une silouhette qui lui semblait familière mais à laquelle elle ne pouvait donner de nom.

Dans son esprit résonnèrent une succesion de mots d'abord incompréhensibles, puis au fur et à mesure que la silouhette prenait forme, ceux ci prenait sens.


Jamais ton enfant ne t'entendra,
Loin des douceurs il renaitra
Loin de tes chants il grandira
Muette et sans voix, tu demeureras.


A peine la phrase fut elle finit que la forme devant elle explosa, transformant certains pétales en épines qui déchirèrent sa peau sous l'explosion de fleurs.

Elle ne sut l'expliquer encore mais pourtant, les Dieux ou autres lui avaient fait une faveur.

La vie revenait en elle, sa fille était à nouveau vivante, elle le sentait partout, émanant de son corps, de son sang qui la nourissait.

Une nouvelle larme coula, une larme de soulagement.
Combien de fois elle remercia ceux qui lui étaient venus en aide? Elle même ne le savait mais elle paya en échange.

Jamais sa fille ne l'entendrait chanter pour elle.
Jamais ses mots ne viendraient l'aider à dormir le soir.
Jamais ses chants ne la rassureraient les soirs de tempête.

A jamais, elle demeurerait muette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra
la demoiselle du Scalpel
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Naissance...   Dim 30 Nov - 0:28

La mission au royaume elfe était désormais finie, Mme Syhl avait donné un temps de repos à chacun pour profiter un peu du Lornord.

Ce quartier libre tombait à pic après le maintien de position en terre ennemie ces derniers jours.

Shakra avait décidé de se reposer un peu puis de rejoindre son mari, elle ne le voyait que peu et le jour de la naissance de leur enfant approchait à grand pas.
Elle voulait partager ce moment avec lui et quitta donc le royaume dès qu'elle fut suffisament reposée.

La route fut assez longue et elle ne força pas pour aller plus vite, voulant éviter à tout prix de trop grosses fatigues pour elle et sa fille. Elle en profita pour soigner quelques personnes qui avaient besoin de sa magie et finit par arriver sur place.

Toute heureuse, elle chercha du regard son mari mais fut forcée d'admettre qu'il n'était pas là, un retard peut être ou un elfe à dépecer.

Elle décida donc de l'attendre, n'ayant aucun autre choix pour le moment et alla s'assoir un peu plus loin contre un arbre, profitant des rayons bienveillants du soleil.
Elle en profita pour se laisser aller à ses pensées, imaginant sa petite fille bientôt dans ses bras.
Plusieurs heures passèrent sans aucun signe de Mr Vayne et la tortionnaire commençait à s'inquiéter, le retard n'était pas vraiment dans les habitudes de son mari, surtout après une si longue séparation.
Ne pouvant plus tenir en place, elle décida de partir demander à l'auberge la plus proche si personne ne l'avait aperçu ou même aurait entendu parler d'une quelconque bataille dans les environs.

La nuit allait bientôt tombée et il valait mieux pour elle qu'elle se dépêche, les bois n'étant pas très sur pour une personne seule. Il lui fallait une heure pour arriver sur place, c'est donc ainsi qu'elle s'élança au galop tout en se maintenant le plus droit possible pour limiter au maximum les chocs avec sa monture.

A bout de quelques kilomètres sur le sentier déserté et assombris par les hautes branches qui obstruaient toute lumière, elle aperçut au loin un cavalier au milieu de la petite route.
Plus elle s'en approchait, plus elle pouvait distinguer le sceau sur son armure sombre.

D'un coup, son coeur bondit dans sa poitrine, elle tira sur le rennes dès qu'elle reconnut le symbole qu'arborait le cavalier. Même s'il faisait sombre, elle aurait reconnu ce symbole entre mille. Le cavalier avait déjà commencé à sortir son épée, lentement, laissant pour seul bruit le frottement que celle ci faisait contre son fourreau.

Bloquée et ne pouvant combattre, elle recula et subitement, quitta la route pour s'enfuir à travers les bois après avoir lancé une violente rafale de vent qui déséquilibra quelques secondes le sylve qui se dressait devant elle.

Son coeur s'était embalé, les branches lui griffaient les joues et la lumière lui manquait, les chocs qu'elle subissait à cause le vitesse provoquaient de violente douleur au niveau de son ventre.

Malgré les bruits des branches brisées et écorchantes, elle l'entendait s'approchait de plus en plus. Pourtant, elle continuait de lui lancer plusieurs bourrasques, le ralentissant tant bien que mal, brisant les branches sur son passage; espérant lui laisser quelques obstacles.

Les secondes lui semblaient des heures, il fallait qu'elle trouve une auberge, de l'aide ou n'importe quoi. Son mana s'épuisait, le Sylve gagnait du chemin, ses yeux pleuraient à cause du froid, ses mains étaient elles aussi gelées et son ventre la faisait hurler intérieurement.

L'elfe continuait de gagner du chemin et se trouva finalement à côté d'elle, saisissant l'occasion pour la blesser au bras à plusieurs reprises malgré ses esquives. Elle ne pouvait même pas crier à l'aide, crier sa douleur. Même le vent l'avait abandonnée, il ne lui restait que trop de mana pour s"échapper et sans prévenir, une violente contraction lui coupa la respiration.


[Sylve] eywaft vous a attaquée avec DagueDeGlace et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] eywaft vous a attaquée avec DagueDeGlace et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] eywaft vous a attaquée avec DagueDeGlace et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] eywaft vous a attaquée avec DagueDeGlace et vous a fait perdre ** PV !


Elle sentit sa tête tournée sous la douleur d'une deuxième puis d'une troisième contraction. Peu à peu, elle perdait le contrôle de sa monture, laissant le sang couler sur son bras meurtrie.
Elle n'avait plus vraiment le choix, le temps lui était compté et elle sentait que sa fille s'agitait dans son ventre et que ses forces diminuaient considérablement à chaque seconde.

Après avoir pris une profonde inspiration, elle fréna brusquement, passant derrière le Sylve tout en sortant ses scalpels qu'elle lança en l'air avant de les lui envoyer grace à sa magie. Ses lames s'enfoncèrent dans son dos et la bourrasque lui fit perdre suffisament l'équilibre pour qu'elle puisse s'enfuir mais pas suffisament pour le tuer.

Sans attendre, elle reprit sa course, cette fois sans aucune ressource si on l'attaquait de nouveau. Le sylve était désormais loin mais ses contractions ne faisaient que s'amplifier, il fallait qu'elle s'arrête et vite sans quoi elle allait s'effondrer et peut être perdre sa fille, si près d'être dans ses bras.
Le sang ne cessait de couler, tachant sa monture et glaçant sa peau au contact du vent, elle serrait les dents espérant enfin voir la fin de cette enfer et de cette forêt, plus longue que tous les supplices qu'elle n'avait jamais rencontrés.

Alors que ses yeux commençaient à se voiler, elle distingua au loin un point de lumière, une faible lueur qui grandissait à chaque chevauché.

La fin...

Se faisant violence, elle garda les yeux ouvert en faisant confiance à sa monture qui la menait de plus en plus vers cette lumière salvatrice.

A à peine une centaine de mètres de la sortie, une violente déflagration brûla l'arbre situé à quelques mètres d'elle. Le souffle dégagé lui piqua les yeux et la fit vassiller avant la déflagration suivante.
Elle tourna la tête en direction de celui qui la poursuivait. Un autre sylve, sûrement le compagnon de celui qu'elle avait semée quelques minutes plus tôt, libérait tout son mana pour l'empêcher de sortir de la forêt.

De la fumée noir assombrissait le point lumineux, le rouge envahissait les lieux, la monture était affolée et refusait d'avancer, perdue dans cette tempête de flamme.


[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre **PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre ** PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre **PV !
[Sylve] baba vous a attaquée avec JetDeLave et vous a fait perdre ** PV !


Il ne restait désormais qu'un seul endroit où le feu n'avait pas encore tapé, il fallait qu'elle y aille maintenant!

Elle ferma les yeux, n'osant même pas regarder et fonça à travers les flammes alors que le Sylve tenta encore un de ses coups.


Vous avez esquivé l'attaque de [Sylve] baba!

La force de cette dernière déflagration qui ne passa pas loin la poussa en avant, plaquant son ventre contre son cheval.
Si elle n'avait pas été muette, elle aurait sûrement crier comme jamais, jamais elle n'avait ressenti une telle douleur, si intense et violente. Elle se propagea à travers tout son corps, crispant tous ses muscles, marquant son visage...

Après toute cette bataille, enfin arrivée au but, elle venait de perdre les eaux, ne tenant elle ne savait comment sur sa monture.
Les larmes innondant ses joues, sa gorge serée, elle sortit enfin de la forêt, aveuglée par le peu de lumière que le soleil donnait encore.

Epuisée, elle s'effondra sur le dos , tombant de sa monture sans même ressentir la dureté du sol.

Les pensées embrouillées, dans le coma, elle revit à nouveau sa fille courir comme la dernière fois, sauf que cette fois ci, la plaine était en feu, tout n'était que désolation et noirceur.

Pas encore, pas si près du but... Allait on lui retirer sa fille à à peine quelques minutes de sa naissance? Après tout ces combats?
Puis à nouveau le freesia rose apparut devant elle, à moitié brulé.

Cette fois ci son corps mourait, emportant avec elle son enfant. Elle n'avait même plus la force de pleurer, ses yeux se refermèrent alors que tout prenait feu autour d'elle. Elle était seule, sans force, à la merci de deux Sylves qui n'attendaient que de la tuer sans remord. Sombrant sans vie, elle pensa une dernière fois à sa fille


... Luna....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra
la demoiselle du Scalpel
avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Naissance...   Dim 30 Nov - 0:30

Un cri...

Puis un deuxième...

Encore et encore. Pourquoi tout ceci ne s'arrêtait donc pas?
Pourtant c'était un cri bien étrange, loin de tout cri de souffrance. Sans comprendre pourquoi, tout son corps fut engourdit et tirailler par de violentes douleurs, son ventre lui semblait vide, la vie n'y était plus.

Après de longues minutes, elle entendit une voix qu'elle ne connaissait que trop bien lui murmurer tout son amour, les choses les plus belles qu'elle n'ait jamais entendu.
Puis le nom de sa fille et toujours ses cris.

Brûlée mais consciente, elle ouvrit les yeux comme si elle naissait, la mort n'avait pas voulu d'elle cette fois non plus.
Devant elle, du flou qui se dissipa lentement, laissant apparaitre petit à petit des visages familiers.

Les BITT étaient autour d'elle, un sourire bienveillant et soulagé sur le visage. Elle se trouvait dans leur palais, comment avaient ils fait?
Elle leva les yeux vers Mme Syhl et Mme Sonja, puis à son étonnement vers Mr Vayne, jamais elle n'avait été aussi heureuse de le revoir, lui aussi visiblement soulagée de la voir réveillée.

Celui ci lui expliqua que l'incendie de la forêt avait alarmé Triton et Docjackall qui étaient dans les parages, et les avaient finalement amenés à la trouver inconsciente sur le sol, brulée de toute part, le corps en sang et sur le point d'accoucher.

Dans un élan de lucidité, alors qu'il lui racontait ce qui c'était passé, elle plaqua ses mains contre son ventre redevenu plat, prise de panique, les larmes montaient déjà dans ses yeux bleus.

Mr Vayne se dirigea vers elle et la pris dans ses bras pour la rassurer, lui murmurant de ne pas s'inquiéter, la rassurant comme il le pouvait et lui offrant tout le réconfort dont elle avait besoin.
Puis il s'écarta et Mme Syhl s'avança avec un drap enroulé dans ses bras.

Les cris...

Lentement, elle s'avança encore et déposa le linge dans les bras de la tortionnaire.

Les larmes coulaient... Shakra serra la petite dans ses bras.

Luna....

Elles avaient survécues toutes les deux, enfin son enfant était là, leur enfant...

Jamais elle n'avait été aussi heureuse, elle ne cessait de pleurer de soulagement, lachant ses nerfs malgré la douleur de son corps.

Grace à eux, grace aux BITT, un petit être venait de naitre.


Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu 21 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu 21 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu 33 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu 21 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] docjackall qui vous a rendu 25 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] Mentaqim qui vous a rendu 21 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] Triton qui vous a rendu 17 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] Triton qui vous a rendu 16 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] Triton qui vous a rendu 15 PV!
Vous avez été soignée par [[B.I.T.T] Triton qui vous a rendu 15 PV!


Un nouveau jour pour deux nouvelles vies et bien plus.

Relevant les yeux, elle remercia toute sa famille comme elle le put, encore et encore avant de reposer son regard sur sa petite fille.


Bienvenue... Luna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naissance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naissance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan Elite :: Partie Publique :: Histoire sans Elfe-
Sauter vers: